hygiene-dans-les-piscines

Aujourd'hui, ce sont près de 16 000 piscines collectives (municipales, camping, hôtel, etc.) qui sont concernées par l'hygiène. Surtout qu'elles accueillent environ 25 millions de personnes chaque année.

L'hygiène est un combat quotidien mené par les municipalités pour ces structures car elles peuvent être des lieux de contamination microbiologique, à cause notamment des germes libérées par les baigneurs eux-mêmes.

De plus, l'AFSSET (Agence Française de Sécurité Sanitaire de L'environnement et du Travail) soulève un autre problème : le risque chimique lié aux produits utilisés pour la désinfection de l'eau (chlore, brome, etc.). Ce risque peut devenir important pour les personnes habituées à fréquenter ces établissements (nageur de haut niveau, personnel, etc.).

L'AFSSET rappelle donc certaines règles d'hygiènes de base :

Plutôt simples, ces mesures permet déjà de réduire considérablement les risques de contamination.

De plus, l'agence recommande une meilleure maitrise des traitements de l'eau, ainsi que la mise en place de protocoles adaptés pour le nettoyage et l'entretien des surfaces et des locaux.

Enfin, l'AFSSET déconseille par mesure de précaution l'activité des bébés nageurs à cause de leur forte sensibilité aux sous-produits de désinfection des piscines. Si toutefois les parents y souhaitent malgré tout, l'agence recommande que cela se fasse dans des bassins dans lesquels la qualité de l'eau est parfaitement maitrisée.